Friday, November 21, 2014

Le plaisir, le nouvel allié pour la santé publique et l’agroalimentaire

CHANDON Pierre
Le plaisir, le nouvel allié pour la santé publique et l’agroalimentaire Harvard Business Review France (2014)

Dans mes billets précédents, j’ai entamé une réflexion sur la façon dont l’industrie agro-alimentaire peut contribuer à lutter contre l’obésité en veillant à soigner la qualité mais aussi la quantité des portions servies. Ici, je me propose d’étudier une approche plus radicale en la matière. Elle implique une profonde mutation du secteur, mais elle offre aussi le plus gros potentiel gagnant-gagnant pour la santé publique, la croissance d’un secteur clé de notre économie (et de notre patrimoine), et le bonheur des mangeurs que nous sommes tous. L’idée est simple : elle s’appuie sur le plaisir de manger plutôt que sur la peur de grossir (et de subir une amputation à cause du diabète, comme sur l’annonce ci-dessous) pour améliorer nos comportements alimentaires.